Cart
Custom content
<p>This is custom content</p>

Même si on sait que la truffe est une des productions agricoles la plus économe en eau, celle-ci à néanmoins des besoins d'arrosage à certains moments bien précis.

La truffe va se former vers le mois d'avril puis rester à l'état de truffettes jusqu'au mois d'août pour grossir à l'occasion des pluies d'été et atteindre son poids de récolte en septembre.

L'irrigation des truffières a donc pour but de combler le déficit en eau à certains moments. À partir du mois d'avril jusqu'en septembre il est très important d'apporter la quantité d'eau manquantes pour assurer la production.


Nous allons donc vous donner quelques indications pour réussir au mieux l'arrosage et l'irrigation de vos plants truffiers de la plantation à la production de celle-ci.

Arrosage des plants truffiers les trois premières années :

L'arrosage de vos plants truffiers est très important durant les trois premières années. En effet les plants sont phase d’installation et il faut apporter une attention toute particulière pour assurer une bonne reprise mais aussi pour  conserver la bonne mycorhization sur votre plant.

Après la plantation il est indispensable d'arroser votre plant truffier avec 10 à 15 l d'eau afin de tasser la terre contre les racines et d’enlever les éventuelles poches d'air qui pourraient nuire à la bonne reprise.

À partir du mois de mai quand les températures montent, il faudra arroser vos plants avec environ 10 à 15 l d’eau avec une cadence de 10 à 15 jours suivant l'intensité de la sécheresse et ce, jusqu'au mois de septembre si le sol reste sec.

Arrosage des plants truffier avant d'entrer en production :

L'arrosage de votre plantation truffière entre la troisième année et l’entrée en production est beaucoup moins importante.

En effet durant cette période votre plant est déjà installé dans le sol et ses besoins en eau sont relativement modéré de mêmes pour le champignon qui, lui, n'est pas encore rentré en production et donc reste très résistant à la sécheresse.

Il faudra tout de même effectuer une surveillance car nous avons quelques fois des longues périodes de sécheresse avec des températures extrêmes. À ce moment-là, il faut effectuer un arrosage pour maintenir votre plantation de truffières et ne pas stopper la croissance de celle-ci qui pourrait retarder la production à venir.

Irrigation pour votre plantation truffière :

Pour l'arrosage de votre truffière il faut prendre beaucoup d'éléments en compte. En effet votre sol et donc sa capacité de rétention d'eau va beaucoup influer sur la cadence d'arrosage. Votre sol peut être sableux, caillouteux, argileux… avoir une faible quantité de matière organique ou plutôt de très bonnes quantité, être travaillé ou enherbé, être exposé plein Sud en coteaux ou au plat, il va donc  demander un arrosage différent, selon les cas.

La truffe a besoin d'eau à partir du mois d'avril jusqu'au mois de mai pour sa formation. En général les pluies du printemps suffisent pour cela mais pour ces deux mois, l'idéal est d'avoir environ entre 50 et 60 mm d'eau par mois. Si les pluies ne sont pas suffisantes, il faudra alors commencer l'arrosage de votre plantation à ce moment-là.

Une fois la formation des jeunes truffettes effectuées celles-ci vont rester dans le sol jusqu'à début août avant de grossir.

Pour les mois de juin et juillet il faut surveiller votre sol. Pour cela gratter jusqu'à une quinzaine de centimètres pour vérifier si votre sol est encore frais, si ce n'est pas le cas, déclencher un arrosage d'environ 25 mm par mètre carré. En général pour cette période les délais entre deux arrosages ou pluie sont de 15 jours, À moduler quand même suivant votre sol et évidemment l’ensoleillement et les températures qui peuvent vite faire changer ses paramètres.

Le mois d'août est une période très importante, c'est là que les truffes vont grossir pour atteindre leur taille de récolte. L'arrosage devra commencer au début du mois et couvrir la période de grossissement soit un arrosage tous les 10 jours, 30 mm au mètre carré seront bienvenus !

Un proverbe dit : quand il pleut à la Saint roch, la truffe née sur le roc ! Cela s'est toujours vérifié ! Une attention toute particulière reste de mise pour cette période.

Pour septembre il y aura beaucoup moins d’évapotranspiration dans le sol car les jours sont moins longs et les températures plus basses, s'il ne pleut pas dans ce mois-ci, un arrosage couvrira les besoins.

 

Pour l'arrosage plusieurs solutions sont envisageables :

- Micro aspersion au sol ou en pendulaire, alors deux micro-jets d’environ 35 l à l'heure sont à installer contre votre brûlé, ceci arrose environ 10 à 12 m². Un Arrosage par micro aspersion correspond à environ 70 mètres cubes par hectare pour 350 pieds/hectare.  Il doit durer en général sept heures pour des micro jets de 35L/heure.

 

- Aspersion classique, les jets sont à installer à environ 18 m l'un de l'autre, ils vont arroser la surface complète de votre plantation et on a un débit d’eau environ 2 m³ à l'heure par jet. Un arrosage par aspersion correspond à environ 200 À 250 mètres cubes par hectare

Choisir ce mode d'irrigation uniquement quand on a un volume d'eau suffisant.

 

- Arrosage avec une cuve, c'est un mode d'arrosage coûteux en temps et ne peut s'appliquer que pour un nombre restreint d'arbres truffiers. Avec ce mode on va mettre entre 200 et 300 l d'eau par chêne truffier.

 

Dans une plantation de truffière on utilise jamais le système de goutte-à-goutte car il n'y a aucune diffusion d’eau sur le sol et cela va créer des carottes racinaires très préjudiciables pour la production.

1 mm correspond à 1 L au mètre²

20 mm minimum par arrosage

Entre 1 et 1,5 m³

Il faut en moyenne entre 1 et 1,5 m³ d'eau par chêne truffier pour assurer une récolte les années sèches

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.